Imprimer

Formation du 19 au 23 juin :

Formation DELF DALF à Osaka, cliquez ici pour les informations pratiques
Formation DELF DALF à Osaka, cliquez ici pour le calendrier

Formation DELF DALF à Tokyo, cliquez ici pour les informations pratiques
Formation DELF DALF à Tokyo, cliquez ici pour le calendrier


Stage de formation DELF DALF
Pour être habilité à la fonction d’examinateur-correcteur DELF, un professeur doit suivre un stage de formation :
-d’au moins 20h pour être habilité à la fonction d’examinateur-correcteur DELF :
-d’au moins 30h pour être habilité à la fonction d’examinateur-correcteur DELF-DALF.
Les stages sont organisés par les centres d’examen agréés selon leurs besoins pour faire face à la demande.

Etre examinateur-correcteur DELF-DALF, c’est s’engager à :
-participer à au moins une session DELF-DALF par an ;
-s'impliquer et se rendre disponible pour répondre aux besoins du centre d'examen auquel l’examinateur-correcteur est rattaché(e) ;
-accepter des heures de surveillance, passations d'oraux ou correction, selon les besoins du centre d'examen ;
-participer aux séances de calibrage ou d'harmonisation ;
-suivre les recommandations émises par le jury national à l'issue des sessions d'examen.
Si l’examinateur-correcteur ne respecte pas ces engagements, il s'expose à être écarté du dispositif DELF-DALF au Japon.

Conditions requises pour participer à un stage d'habilitation :
-Etre rattaché à un centre d'examen :
-Etre titulaire :
d’un master 2 (ou équivalent) en didactique du FLE ou des langues étrangères comprenant un module sur l’évaluation, ou d’une maîtrise en FLE,
ou d’un diplôme d’enseignement du français.
-Avoir une expérience significative dans l’enseignement du FLE ;
-Etre familiarisé avec le CECRL ;
-Avoir un niveau de compétence de français supérieur à celui que vous examinez. Par exemple : un titulaire d’un DALF C1 pourra devenir examinateur-correcteur jusqu’au niveau B2 du DELF.

Attestation d’habilitation
Les professeurs qui auront réussi le test d'habilitation recevront une attestation d'habilitation à la fonction d'examinateur-correcteur, valable 5 ans. La délivrance de l'attestation d'habilitation est soumise aux critères suivants :
-Présence, assiduité et implication, pertinence des interventions tout au long de la formation ;
-Réussir le test d’habilitation :
Attribuer des notes aux productions écrites et orales dans la fourchette définie par le Centre international d’études pédagogiques-CIEP, établissement public qui gère le DELF-DALF dans le monde pour le Ministère de l’Éducation français ;
Justifier chaque critère d’évaluation avec un commentaire exhaustif, pertinent et en adéquation avec la note attribuée.
L'habilitation pourra être renouvelée tous les 5 ans, via des tests réalisés à distance, à la condition que l’examinateur-correcteur ait participé à au moins une session d’examens par an.

Comment s’inscrire
La participation aux stages d'habilitation est conditionnée par l'accord du Centre national des examens qui examine les dossiers et sélectionne les candidatures avec le centre d’examen agréé concerné.
Si vous souhaitez devenir examinateur correcteur DELF ou DELF et DALF, nous vous invitons à envoyer une lettre de motivation en français accompagnée d’un CV à votre centre d’examen le plus proche auquel vous souhaiteriez être rattaché(e) : voir la carte des centres d’examen.